12 millions de dollars pour l'Ubuntu Edge : échec ou réussite ?

/ Actualité - écrit par nazonfly (), le 22/08/2013

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 2 réactions

Canonical, la firme éditant Ubuntu, un système d'exploitation sous Linux, s'est lancé dans un projet fou : réaliser un smartphone tournant sous Ubuntu Touch, l'adaptation de leur système pour mobile. Pour le financer, le crowdfunding ! Après une campagne d'un mois, le résultat est mitigé : près de 13 millions de dollars sur les 35 prévus ont été récoltés. Alors échec ou réussite ?

Le crowdfunding, parfois ça marche. Et parfois ça ne marche pas. On vous avait longuement parlé du film issu de la websérie Noob qui, sur un but de 35 000 euros, en avait récolté 681 046. On vous parle aujourd'hui de l'Ubuntu Edge.

Pour expliquer ce qu'est l'Ubuntu Edge, il est nécessaire d'introduire rapidement Ubuntu. Ubuntu, supportée par la société Canonical, est l'une des plus connues des distributions Linux bien qu'elle souffre de nombreuses critiques (qui nécessiteraient un article à elles-seules). Ce qui est sûr, c'est que Canonical et Ubuntu n'hésitent pas à mettre des coups de pied dans la fourmilière Linux, voire informatique. C'est ainsi qu'une version du système pour smartphone, Ubuntu Touch, a été présentée début 2013.

Mais Canonical a eu un autre projet un peu fou : proposer son propre ordiphone (oui c'est le terme officiel pour smartphone), un ordiphone haut de gamme. Et pour financer le projet, rien de tel qu'en appeler à la communauté des utilisateurs et aux internautes. C'est ainsi que le 22 juillet dernier le projet Ubuntu Edge était lancé sur Indiegogo. Le montant visé par la campagne, durant un mois, est lui aussi complètement incroyable : 32 millions de dollars ! Et les débuts sont fracassants : un million de dollar est récolté en 5 heures. Et le record de collecte de fonds est battu le 19 août : Ubuntu est parvenu à récolter plus de 11 millions de dollars dépassant ainsi les précédents records de la montre connectée Peeble (10,2 millions) et la console Ouya (8,6 M$).


DR. L'Ubuntu Edge, un smartphone sous Ubuntu

 

C'est cependant sur un constat mitigé que se termine ce crowdfunding. D'un côté le financement est une réussite. Imaginez un peu : Canonical a réussi à obtenir 12 809 906 de dollars pour financer un smartphone dont ne connaît que les caractéristiques, basé sur un système entièrement nouveau (Ubuntu Touch), lui-même basé sur un système presque inconnu du grand public (le nombre de machines tournant sur Ubuntu est évidemment ridicule par rapport à celles sous Windows ou Mac). D'un autre côté, Canonical n'est pas parvenu à réaliser son pari un peu fou. Pire, moins de la moitié de la somme désirée a été récoltée.

Il reste maintenant à savoir ce que va faire Canonical : lancer quand même son smartphone en utilisant les fonds disponibles ou saborder la campagne en s'étant fait un bon coup de pub et, au passage, en ayant montré qu'il y a un réel intérêt pour un smartphone sous Ubuntu (plus de 5500 personnes ont accepté de donner 695$ pour avoir un tel terminal) ce dont on pouvait douter avant la campagne.

Alors réussite ou échec de l'Ubuntu Edge ? L'avenir nous le dira !

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Le Truvada, en utilisation préventive contre le Sida : efficacité démontrée