Linux : histoire, dates et chiffres

/ Article - écrit par nazonfly (), le 06/11/2012

Temps de lecture estimé de l'article : 4 minute(s) - 4 réactions

Nous continuons notre suite d'articles dédiés au monde de Linux avec un historique, quelques dates et aussi des chiffres sur l'utilisation de Linux.

Une imprimante aux origines de Linux

S'il faut remonter aux origines de Linux, nul doute que c'est au Massachusetts
Richard Stallman qui bosse
Institute of Techonology (MIT), au début des années 80 qu'il faut chercher. Et précisément autour d'une imprimante. Une imprimante qui ne fonctionne pas très bien, à tel point que Richard Stallman décide de mettre la main dans le cambouis pour corriger le driver : il y a des gens comme ça, toujours prêts à bidouiller pour améliorer un produit, on les surnomme hacker ou bidouilleurs en bon français eud'chez nous. Petit problème pour Stallman, le code source du driver n'est pas fourni. Pour lui c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase : l'éthique hacker, où tout est ouvert, modifiable par tout le monde, a disparu au profit d'un monde fermé, aux mains de quelques uns. Fort de cette constatation, il lance, en 1983, le projet GNU (acronyme de GNU is Not Unix) destiné à créer un système d'exploitation libre. Et dans la foulée, en 1985, la Free Software Foundation qui sera à l'origine des quatre règles du logiciel libre, nous y reviendrons dans un prochain numéro. Enfin, il reprendra l'idée de Don Hopkins du copyleft, un droit d'auteur à l'opposé du copyright. Là aussi nous y reviendrons plus tard. Le projet GNU se développe rapidement mais il ne manque que le noyau du système, celui développé par la FSF qui est toujours en développement aujourd'hui.

... et un étudiant curieux

En 1991, un étudiant finlandais, Linus Torvalds, développe son propre noyau
DR. Linus et un ordinatur
qu'il voulait appeler Freax. Mais son dossier de stockage sur le site de l'université étant nommé Linux, c'est ce dernier nom qui s'impose finalement. Pourquoi avoir choisi de développer son propre noyau ? Tout simplement pour comprendre le fonctionnement de l'ordinateur. Chacun ses hobbies comme on dit. Le noyau ne pouvant fonctionner tout seul, des ensembles de logiciels ont été rapidement développés pour obtenir un système complet : on peut citer ici la distribution Slackware (1993), doyenne des distributions encore maintenues ou Debian (1993 aussi) aux nombreuses dérivées.

Depuis le système est utilisé un peu partout, depuis l'ordinateur personnel jusqu'aux supercalculateurs, depuis votre téléphone mobile jusqu'aux caisses de Leroy Merlin...

Pour la petite histoire, Tux, le manchot (et pas un pingouin) symbole de Linux a été dessiné par Larry Ewing en 1996.

Dates importantes


Le logo de GNU. Licence CC-by-SA Aurelio Heckert
Septembre 1983 : lancement du projet GNU

Octobre 1985 : création de la Free Software Foundation

1989 : première licence publique générale GNU

1992 : noyau Linux sous licence publique générale GNU

1993 : création des distributions Slackware/Debian

 

Quelques chiffres

On pense souvent que Linux est réservé à des geeks bidouilleurs mais vous avez certainement déjà utilisé un système Linux de façon directe ou indirecte. Petit détour par quelques chiffres.

92,4 % : part de marché de Linux sur les supercalculateurs, ces ordinateurs très très puissants qui sont utilisés en météorologie, dans les centres de recherche en physique, en modélisation moléculaire, c'est encore plus flagrant : en juin 2012, Linux était utilisé sur 92,4 % de ces superordinateurs (4,8 % pour Unix et 0,4 % pour Windows). Source

58 % : c'est la part de marché d'Android en France sur le marché des mobiles. Android est un système basé sur le noyau Linux (14,7 % pour Apple). Source Qui a dit que vous n'aviez jamais utilisé Linux ? Qui a dit que c'était compliqué ?


Aujourd'hui les mobiles, demain le monde !

32,8 % : part de marché de Linux sur les serveurs web, ces ordinateurs qui hébergent les sites internet. Source

1 % : part de marché de Linux sur les ordinateurs personnels. Pas de sources ici, elles sont un peu contradictoires, même si ça se joue sur des décimales. Et la place de Linux tient de l'anecdotique.

PS : vignette illustrant l'article sous Licence Creative Commons Paternité issue du Flickr de Paul Francis Harrison.

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Le Truvada, en utilisation préventive contre le Sida : efficacité démontrée